L'Ethique

Le critère des quatre questions :

En 1932, le Rotarien Herbert J. Taylor crée le Critère des quatre questions, déontologie adoptée par le Rotary onze ans plus tard. Les quatre questions sont traduites dans plus de 100 langues.

Ce critère exige de poser les questions suivantes pour tout ce que nous pensons, disons ou faisons :

1.Est-ce conforme à la VÉRITÉ ?

2.Est-ce LOYAL de part et d’autre ?

3.Est-ce susceptible de stimuler la BONNE VOLONTÉ RÉCIPROQUE et de CRÉER DES RELATIONS AMICALES ?

4.Est-ce BÉNÉFIQUE à tous les intéressés ?

Une devise :

"Le club est la pierre angulaire du Rotary. Un club performant maintient ou accroît son effectif, monte des actions réussies, soutient la Fondation Rotary financièrement et en participant à ses programmes et forme des dirigeants capables d'exercer au-delà du club".

Ce qu'on retire du Rotary est proportionnel à son investissement personnel et les règles visent à permettre aux Rotariens de participer pleinement et d'apprécier leur expérience.

Assiduité - Assister aux réunions statutaires permet aux Rotariens de profiter pleinement des opportunités de camaraderie offertes par le club et d'enrichir leurs connaissances personnelles et professionnelles. Dans de nombreuses villes, l'existence de plusieurs clubs permet d'offrir des heures de réunion différentes (petit-déjeuner, déjeuner, soirée, etc.). Il est toujours possible de compenser une absence en assistant à la réunion d'un autre club dans n'importe quel pays.

Service - En participant aux réunions, les Rotariens découvrent les actions locales et internationales menées par le club et peuvent se porter volontaires là où leur expertise sera utile.

Recrutement et fidélisation - Pour renforcer les clubs, chaque Rotarien se doit de recruter. Même les nouveaux membres peuvent inviter certaines de leurs connaissances aux réunions ou à participer à une action précise. Le meilleur moyen de susciter l'intérêt de membres potentiels n'est-il pas de leur montrer de visu ce qu'est le Rotary et son action ?

La fidélisation des membres est également importante. L'intérêt des Rotariens dépend d'une bonne intégration dans le club et de la participation rapide à ses actions. Idéalement, l'effectif d'un Rotary club doit refléter exactement la diversité de la collectivité qu'il sert, en termes professionnels, ethniques, générationnels ou de genre.

                                                                        
L’emblème du Rotary :

Il s’agit d’une roue d’engrenage de 24 dents, symbole de la transmission de l’énergie : elle est portée comme insigne de boutonnière par tous les membres.